1er site de vente de couches pas chères pour bébé

Je m'identifie !

Il n'y a aucun objet dans votre panier.

Frais de port offerts dans 50 €

Les soldes de votre bébé.

21/01/2014 15:01

Bebe

 

 

Les soldes de votre bébé.

Waouh ! C’est parti, profitez-en, ce sont les soldes ! Et oui, les soldes couches existent aussi ! Avoir accès à tant de produits de qualité à des prix défiant toute concurrence , c’est incroyable ! Faites vos achats en ligne de couches enfant, vous y trouverez des packs de couches en promo, des promotions sur les couches en général qui vous permettront d’acheter des couches pas chères et ainsi de diminuer votre budget couche ! Vous trouverez des promotions sur tout type de couche : couches jetables, couches lavables avec ou sans insert, couches écologiques et même sur les couches pour les collectivités. En un mot : des couches à prix sacrifié ! Qui n’a jamais eu envie de trouver les meilleures promotions sur des couches Pampers ? Les Pampers New baby mini X62 ou encore des Pampers Baby dry T5 mega 11-25kg 88 couches par exemple …

Et pensez aussi aux boutiques d’hygiène soin bébé : coton tiges bébé, lingettes biodégradables bébé, bavoir bébé, mousse nettoyante bébé  … et aux produits du quotidien tels que alèse de protection enfant, bavoirs à usage unique ou encore gant vinyle pour bébé tout s’y retrouve. Les e boutiques de produit bébé sont là pour l’univers de votre bébé !

C’est le moment ou jamais ! De plus, bénéficiez de la semaine de la puériculture pour trouver tous les produits indispensables au cocooning de votre petit bout, toutes les nouveautés, tous les prix. Bref, que du bonheur !

Étiquettes:

0 Commentaires | Posté dans News par vanessa leplat

Pour choisir des couches adaptées à votre bébé (suite)

02/05/2013 10:13

La Fée Dodo vous a dévoilé les critères pour choisir de bonnes couches pour votre bébé lorsqu’il est encore allongé mais celui-ci évolue beaucoup et vite durant les premières années de sa vie. C’est pourquoi d’autres critères sont à prendre en compte pour choisir la couche culotte optimale notamment lorsqu’il marche à quatre pattes et finalement lorsqu’il se tient debout. La Fée vous dit tout !

S’il marche à quatre pattes :

1.      Optez pour une couche moins épaisse à l'entrejambe

Afin de ne pas gêné le bébé dans ses mouvements, il ne faut pas que la couche soit trop épaisse. En effet, l'épaisseur a été revue à la baisse à cet emplacement stratégique pour que les sportifs en couche culotte puisse évoluer en totale liberté ! Ou presque !

 2.      Une barrière contre les fuites en toutes occasions 

Il faut une couche sacrément bien adaptée à la morphologie de bébé pour ses déplacements alors qu’il roule, rampe ou se tortille. C’est pour ça qu’on a prévu une taille très élastique, une barrière anti-fuite autour des cuisses, des scratchs extensibles, afin que les bouts de choux crapahutent sans désagréments.

 3.      Préservez sa peau sensible 

Eh oui ! Les bébés ont des petites fesses fragiles qu’il faut protéger au maximum pour éviter les érythèmes fessiers. En plus, certaines couches contiennent des additifs tels que du parfum, de l’aloe vera ou des ingrédients adoucissants, qui peuvent favoriser les rougeurs. Il faut donc les éviter !

 S’il se tient debout :

 4.      Choisissez un change pratique

Des couches culottes qui comme leur nom l’indique, s'enfilent comme des culottes, et qui se déchirent sur les côtés sont ce qu’il y a de mieux pour ne plus avoir besoin d'allonger bébé au moment du change. Ces couches sont pratiques pour faire la transition avec le pot. De plus, elles sont faciles à mettre. Enfin, certaines sont décorées de petits personnages qui disparaissent quand l'enfant a fait pipi. Mais attention, ces couches culottes sont parfois un peu moins absorbantes que les couches classiques.

 5.      … et confortable 

C'est la période où bébé commence à être gêné lorsque sa couche est sale et il le fait savoir. Veillez donc à bien choisir l’importance du pouvoir absorbant et la douceur du tissu car ce donc des critères importants.

0 Commentaires | Posté dans News par Mélanie

Avant les couches modernes : comment on faisait ?

29/04/2013 10:23

bébé porté

De nos jours, il est si facile d’utiliser des couches culottes, que ce soit des couches jetables ou des couches lavables. Mais comment faisait-on avant qu’elles n’existent ?

Depuis la nuit des temps, prendre soin d’un nourrisson a quasiment toujours été une guerre de tous les instants contre les fonctions corporelles. Pour nous consommateurs modernes, ce gros problème n’en est quasiment plus un car nous avons tissé des fibres plastiques très serré qui sont capables d’absorber des quantités d’urine très importantes.

Mais pendant des siècles, les couches retenaient plus l’humidité qu’elle ne l’absorbait. Dans les cultures dans lesquelles le bébé était enveloppé dans un lange, la pratique était bien plus contraignante et compliquée qu’aujourd’hui. En effet, quand vous l’aviez emmailloté, il était réellement embêtant de tout défaire dix minutes plus tard après que le bébé ait fait de nouveau. Ainsi, dans l’Amérique coloniale, les bébés passaient beaucoup de temps enveloppés dans des langes mouillés et souillés.

Outre l’apprentissage précoce de la propreté, les solutions trouvées par de nombreuses cultures traditionnelles étaient souvent bien plus intelligentes. Par exemple, les Tchouktches, peuple de l’Extrême-Orient russe, transportaient leurs bébés dans des sacs en fourrure, au fond desquels ils plaçaient un rabat recouvert de mousse sèche. Quand l’enfant se mettait à pleurer, ils changeaient la mousse. Tout le monde aurait pu réussir à changer ces couches-là: il suffisait d’enlever la mousse usagée et de la remplacer par de la propre. En fait, ce système ressemble à la couche lavable actuelle.

Dans certaines parties du nord de la Chine, les nourrissons étaient placés dans des sacs de sable. Les Navajos déchiquetaient l'écorce d'un arbuste, la purshie tridentée, qu’ils mettaient entre les jambes du nourrisson dans le porte-bébé. Mais ces ingénieuses solutions n’étaient pas toujours sans inconvénients: en Sibérie, quand la mousse gelait, les fesses du bébé gelaient parfois aussi.

En Asie centrale, certains porte-bébés comportaient apparemment des «tubes à urines» intégrés. Les bébés étaient étroitement emmaillotés, et un tube de bois enveloppé dans du tissu, maintenu en place en douceur. L’autre extrémité du tube était fixée dans un trou à la base du porte-bébé: l’hiver, on plaçait une bouteille dessous, l’été, l’urine tombait directement par terre.

0 Commentaires | Posté dans News par Mélanie

Devenir une maman bio grâce à 5 conseils

26/04/2013 08:48

bio
Vous êtes à la recherche du meilleur pour votre petit, et vous êtes concerné(e)par les questions écologique et de consommation responsable ? La maman bio qui est en vous recherche donc des produits plus naturels, plus sains, plus bio, plus respectueux de votre bébé et de l’environnement. Voici 5 conseils pour vous aider dans votre quête écologique :

1. Produits cosmétiques

La peau de votre bébé est très perméable et laisse passer dans l’organisme de votre bébé toutes les molécules des produits que vous utiliserez pour le laver, l’hydrater, le masser. 

Ne vous laissez pas abuser par les mentions du type « sans paraben » … un produit sans paraben n’est pas un produit naturel pour autant, même avec un packaging vert.

Lisez bien les étiquettes de vos produits et éliminez les produits à base de :

- huile de paraffine (dérivé du pétrole),

- huiles issues de fruits à coque (risque d’allergie),

- conservateurs type paraben (cancérigènes),

- parfums (risque d’allergie),

- d’huiles essentielles (produits trop concentrés pour les bébés).

Le guide Cosmétox de Greenpeace peut également vous aider.

A mon avis, un bon produit pour bébé est un produit à la composition simple : pas plus de 3 composants naturels, bio de préférence et surtout comestibles. En effet, pensez que votre bébé porte sa main à la bouche régulièrement et ingère donc les produits.

2. Couches

Les couches jetables classiques créent beaucoup de déchets qui mettent des centaines d’années à disparaitre. Elles contiennent également des molécules absorbantes certes mais irritantes pour la peau de bébé et potentiellement allergènes comme le polyacrylate de sodium, le benzol, le furane…

Si l’idée de passer aux couches lavables vous rebutent, vous pouvez opter pour la version écologique des couches jetables (fabriquées avec des matières premières renouvelables d’origines contrôlées, sans chlore ni TBT dans les matelas absorbants).

Autre alternative : les couches lavables hybrides comme les couches Hamac proposées par la Fée Dodo ! Des couches culottes colorées fermée avec des scratchs (comme nos jetables traditionnelles) dans lesquelles on peut glisser un insert jetable biodégradable ou un insert lavable !

3. Lingettes

Les lingettes jetables, tellement pratiques mais pleines de parfums allergisants et de conservateurs constituent une autre calamité. En effet, ils sont dangereux pour le sang et le foie, comme le phénoxyéthanol ! Vous pouvez tout simplement les remplacer par des carrés découpés dans une serviette éponge ou par un gant de toilette.

4. Jouets

Les jouets aussi regorgent de substances chimiques bien connues pour leur toxicité : Bisphénol, plomb, mercure, phtalates, formaldéhyde entraînant cancers, perturbateurs endocriniens… Et les enfants sont plus vulnérable et car ils ont tendance à porter leurs jouets à la bouche. 

Attention les jouets en bois contiennent bien souvent du formaldéhyde, un composé organique volatil dont les effets sur la santé sont maintenant bien connus.

Choisir des jouets est donc assez compliqué d’autant que l’étiquetage des composés n’est malheureusement pas obligatoire !

5. Pollution intérieure

Pour votre intérieur, choisissez des matériaux écologiques pour vos peintures murales, moquettes, parquets etc. Limitez également les émanations issues des meubles ou des matériaux de construction (formaldéhyde et autres provenant des peintures, colles, vernis) en choisissant des meubles écologiques.

Enfin, optez pour des produits ménagers qui ne dégraderont pas la qualité de l’air de votre logement… N’oubliez pas que votre bout de chou va évoluer pendant un long moment au ras du sol. Il est donc important de ne pas le laisser inspirer et ingérer des produits toxiques même s’ils sont nettoyants.

0 Commentaires | Posté dans News par Mélanie

L’équipement pour les couches lavables

24/04/2013 10:16

couche lavable Hamac

Si utiliser des couches lavables est plus économique et plus écologique que d’utiliser des couches jetables, il est nécessaire de posséder certains équipements :

Le seau de stockage

Il sert à stocker les couches salies en attendant la prochaine lessive. Il est possible d’en acheter en magasin mais une simple poubelle en plastique suffit. Une taille moyenne conviendra. Un conseil : disposer le seau à côté de la table à langer si c’est possible.

Les liniments comme les pommades anti-rougeur et les lingettes bébé en tissu, nécessaire à l’hygiène, permettent de nettoyer les fesses de votre enfant.

Les feuilles de protection

Elles sont essentielles car elles protègent la couche des taches et permettent de récupérer les selles de votre bébé sans avoir à y toucher. Douces au toucher et gardant la peau au sec, il suffit de les glisser sous les fesses de bébé. Elles existent sous forme de feuillets ou de rouleaux. Lors du change, si votre bébé à fait une selle, il faut jeter la feuille à la poubelle mais si votre enfant a uniquement uriné, ne jetez pas la feuille. En effet, elle est réutilisable 3 à 4 fois après un lavage en machine à 40° avec vos couches.

Enfin, si vous appréhendez le fait de mettre une couche lavable à votre bambin, sachez que la technique est très simple car c’est exactement la même que celle d’une couche jetable : posez le bébé sur la couche, rabattez le devant sur son ventre et positionnez les ailettes arrières pour attacher le tout.

Si vous avez opté pour des couches préformées ou des langes traditionnels, sachez que l’utilisation de l’épingle à nourrice est désormais révolue ! A présent, elles sont remplacées par le Snappi, une épingle à trois branches extensibles et en forme de T, qui ne risque pas de blesser bébé. Sinon, il existe également des systèmes de fermeture à scratch ou à pressions, tout simplement.

0 Commentaires | Posté dans News par Mélanie

Jeune maman : voici 5 signes qui vous trahissent

23/04/2013 09:30

jeune maman avec bébé

Quand une femme devient maman, elle a envie de l’annoncer au monde entier la plupart du temps. Elle est toute contente quand elle passe à la caisse avec des couches comme des couches culottes ou des couches lavables, et est fière quand d’aller chercher un colis à la Poste pour son bébé à l’aide du livret de famille. Mais elle aimerait parfois redevenir une femme, juste une femme, et pas une maman aux yeux des gens. Plus facile à dire qu’à faire ! Elle est vite repérée ! Parce que, quoi qu’elle fasse, les premières semaines de sa vie de jeune maman, certains détails la trahissent ! En voici certains :

1. Elle a la photo de son bébé en fond d’écran

 C’est le signe de la jeune maman par excellence. Téléphone, ordinateur, cadre numérique, tablette, sur tous les écrans on retrouve la même petite bouille qui sourit/bave/pleure/dort en couche culotte. Et encore, le fond d’écran, c’est « soft ». Les plus passionnées porteront ce visage d’ange en pendentif, sur un porte-clé, un t-shirt voire à même la peau en tatouage !

2. Elle a 164 198 photos de son bébé stockées sur son ordinateur… et autant sur son téléphone

Elles se ressemblent toutes et la plupart sont tellement floues qu’elles auraient pu être prise par David Hamilton. Mais il est hors de question d’en supprimer ne serait-ce qu’une seule. C’est son bébé, qu’il soit flou, moche, en couche culotte ou qu’il ait la moitié du visage coupé, ça n’a pas d’importance, il faut tout garder ! En plus, elle les a toutes en triple : sur l’ordinateur, le disque dur externe ET sur CD, ces derniers n’étant pas au même endroit que les deux premiers. Sait-on jamais si la maison brûle…

3. Elle a en permanence une tache blanche sur l’épaule

Et ce n’est pas la faute d’un pigeon.

4. Elle a remplacé sa trousse à maquillage par une trousse de secours

5. Elle vend la mèche elle-même

Mon bébé par-ci, mon fils par-là, mon accouchement par-ci… Il faut le faire exprès pour ne pas comprendre…

0 Commentaires | Posté dans News par Mélanie

Les DEUX parents peuvent reconnaitre les pleurs de leur bébé

19/04/2013 11:01

Famille

Une récente étude montre que le père peut être aussi doué que la mère pour identifier les pleurs de son enfant au milieu d'autres.

Reconnaitre les cris de son bébé, c’est possible

En effet, contrairement à un lieu commun, le père est autant apte que la mère pour reconnaître les cris de son bébé. Cela tient à une raison simple, la reconnaissance n'est pas liée à l’instinct maternel mais au temps passé auprès du bébé en couche culotte.

Il faut en réalité passer plus de quatre heures par jour au côté du nourrisson pour pouvoir identifier clairement ses pleurs. A ce jeu là, le père et la mère sont à égalité. Par contre, dès lors que l'un ou l'autre des parents passe moins de quatre heures par jour auprès du bébé, le mécanisme se dérègle et ils ont du mal à distinguer ses pleurs de ceux d'autres enfants.

Prouvé par une enquête sérieuse

C'est ce que démontre une série d'expériences pilotées par Nicolas Mathevon, de l'université de Lyon/Saint-Étienne. Lors d'une enquête auprès de 500 personnes, la moitié estimaient que les parents sont incapables de reconnaître les cris de leur bébé parmi d'autres. Et ceux qui pensaient que c'était possible affirmaient que seule la mère en serait capable. 

Les pères exclus des études jusqu'à présent

Jusqu’à présent, les seules recherches sur les pleurs des bébés étaient réalisées dans un but  médical. Elles portaient sur leurs variations en fonction de la douleur exprimée par le nourrisson et leur perception par la mère mais uniquement la mère. En effet, les pères étaient exclus de ces études comme s'ils n'étaient pas concernés ! Pourtant eux aussi s’occuper de bébé, il lui donne à manger, lui change ses couches… etc 

Pour réalisé celle de Nicolas Mathevon, 29 parents et leurs bébés âgés de 3 mois ont participé à l'expérience: 15 en France et 14 au Congo, pour s'assurer qu'il n'y a pas de biais culturel. Après avoir subi les tests d'écoute, beaucoup de parents pensaient ne pas avoir reconnu leur enfant. Pour cause : l'exercice comportait deux sessions et la bande-son était composée de trois séquences provenant de cinq enfants différents, deux filles et deux garçons avec en plus leur propre bébé. De quoi s’emmêler les pinceaux ! Mais contrairement aux craintes des parents, leurs scores se sont révélé très élevés et cela, sans distinction de sexe. Les seuls s’étant tromper sont en fait ceux qui sont peu à la maison dans la journée car la reconnaissance sonore nécessite une imprégnation.

Plus d’information sur les pleurs des bébés 

L'autre information apportée par l’étude concerne les pleurs des bébés. Ils varient en fonction des circonstances, selon l'intensité de la demande de l'enfant, mais restent très caractéristiques de chaque bébé. On peut les reconnaître à l’oreille mais l'analyse précise se fait au spectrogramme. Certains enfants pleurent dans des fréquences aiguës alors que d'autres sont dans les dominantes graves. La fréquence des pleurs peut être très modulée ou très «plate».

Cela est valable pour toutes les espèces animales, on obtient des informations sur le degré de mal-être ou besoin du bébé d'avoir de l'aide. Mais pour l'instant, on ne sait pas précisément ni comment cette information est codée, ni avec quelle précision elle peut être comprise.

0 Commentaires | Posté dans News par Mélanie

Alerte à la bombe en Haute Normandie pour... des couches culottes !

18/04/2013 10:42

Démineur

Le centre commercial de la ville de Grand-Quevilly dans le département de Seine-Maritime, a dû être évacué samedi 13 avril après la découverte d'un sac abandonné.

Vers 20h, c'est le magasin Kiabi, situé dans la galerie marchande, qui a alerté la police : un sac, abandonné avait été repéré près de l'hypermarché U. Les forces de l’ordre sont ensuite arrivées sur les lieux car le bâtiment devait être sécurisé. Par mesure de sécurité, elles ont alors fait évacuer tout le centre commercial. Au total, plus de 500 personnes ont du être évacuées.

Il a alors fallu attendre l’arrivée sur place des démineurs soit vers 22h environ. Ils ont alors procéder à l’inspection du colis suspect pour faire une étrange découverte… En effet, ils ont découvert que le sac contenait en fait des couches culottes et des produits pour bébés !

Pas de chance pour celui ayant oublié ce sac : non seulement il a perdu le sac en lui-même mais également tout le change, les couches culottes et les produits nécessaires pour prendre soin de bébé ! Pour corriger tout ça, il ne lui reste plus qu’à faire appel à la Fée dodo pour qu’elle lui vienne en aide d’un coup de baguette magique grâce à ses super pouvoirs !

En tout cas l’issus de cette histoire qui finit bien prête à sourire mais fait penser aux tragiques évènements survenu lundi 15 avril à Boston, aux Etats-Unis. Pour rappel, deux violentes explosions, quasi simultanés, ont eu lieu lors du plus vieux marathon du monde, celui de Boston. Près de 250 000 personnes étaient réunies le long du parcourt. Au moment de la première explosion, à 70 mètres de la ligne d’arrivée, la plupart des participants de l’épreuve continuaient d’arriver. Le but de l’attentat était de faire un maximum de victimes. Cette fois ci, les bombes n’étaient pas faites de couches culottes… mais contenaient des billes et bouts de métal. La ville est actuellement en deuil car trois personnes sont mortes et plus de 170 sont blessées. Le ou les auteur(s) n’ont toujours pas été identifiés. Un hommage a été rendu mardi aux victimes dans les rues de la ville.

0 Commentaires | Posté dans News par Mélanie

Bébé mania chez les stars !

17/04/2013 16:11

Rihanna

Que se passe-t-il dans le petit monde des stars ? Entre Megan Fox et Shakira récemment et Fergie, Kim Kardashian et la princesse Kate Middleton prochainement, nous assistons à une avalanche de naissances ! Et plusieurs célébrités comme Rihanna et Hayden Panettiere ont récemment déclaré qu’elles voulaient être maman !

Rihanna qui est maintenant âgée de 25 ans  a envie de se poser et s’imagine déjà avec un bébé en couche culotte. De nouveau en couple avec Chris Brown depuis plusieurs mois malgré leur passé tumultueux, la chanteuse voit bien le rappeur en futur père de ses enfants. Elle a déclaré "Je ne sais pas si je dois le dire, mais, oui, j'envisage d'avoir un bébé d'ici cinq ans", dans l'édition britannique du magazine Elle, dont elle fait la dernière couverture. Concernant l'identité du futur père, elle a ajouté: "Je n'en sais rien. Ce n'est pas mon affaire, Dieu en décidera". 

De don côté, Hayden Panettiere est en couple et est fiancé avec le boxeur ukrainien Wladimir Klitschko âgée de 37 ans. La future madame Klitschko voit plus loin et parle elle aussi d’avoir déjà un bébé en couche culotte : 'J'ai l'impression d'être venue au monde pour être maman'."

Les deux stars semblent donc prêtes pour avoir un bébé et s’en occuper : allaitement, toilette, changement des couches… Et oui, c’est un passage obligé ! Mais c’est parfois si facile de changer une couche culotte comme avec les Fée dodo ! 

En tous cas l’actrice de 23 ans a ajouté : "Parfois, les gens disent que quand on a des enfants, la vie s'arrête et qu'il est impossible de faire quoi que ce soit d'autre. Et je me demande 'Mais de quoi on parle ?' La maternité est la plus belle et la plus excitante des choses et il n'y a rien d'autre qui puisse me donner plus l'impression d'être une femme accomplie." Belle déclaration n’est-ce pas ?

0 Commentaires | Posté dans News par Mélanie

La couche lavable est-elle vraiment imbattable ?! Dossier technique: POUR ou CONTRE ?

16/04/2013 15:00

Affiche semaine de la couche lavable 2013

Pourquoi laver des couches, alors qu’il est si facile, en apparence, de jeter une couche souillée à la poubelle ?

Les couches lavables peuvent faire peur à ceux qui ne les connaissent pas, c’est pourquoi la Semaine Internationale de la Couche Lavable est l'occasion de découvrir ou d'approfondir ses connaissances sur cette solution éco-responsable. Que l’on soit convaincu(e) de la première heure ou hésitant(e), cette couche respectueuse du bien-être de bébé est de plus en plus fréquemment adoptée par les jeunes couples et présente 4 grands avantages :

Elle :

-         Est plus saine et respecte la santé de votre enfant

-         Permet de réaliser des économies

-         Préserve l’environnement

-         Est plus esthétique


La couche lavable, mon partenaire santé

Si vous êtes adeptes de la couche jetable sachez qu’elle est composée de cellulose et de gel absorbant, emballés dans du plastique. Bien qu’elle ait fait ses preuves, elle laisse beaucoup moins respirer la peau du bébé que la couche lavable. Dans la couche jetable, la température est plus élevée d’un degré Celsius en moyenne et certains médecin et chercheurs pensent que cela nuirait au bon développement et fonctionnement des testicules. En outre, l’étanchéité de la couche ne permet pas l’évacuation des vapeurs d’ammoniaque (produit de décomposition de l’urine) et permet une plus grande multiplication des bactéries et donc des érythèmes fessiers du bébé qu’une couche lavable.

 Justement, comment se présente cette dernière ?

Couche lavable 

La couche lavable garantie une réelle innocuité car elle est dépourvu de capteur d’odeur, parfum, TBT et autre. Celles en tissu bio certifiés OEKO TEX comme les couches Hamac (TE2) vendues par la Fée dodo garantissent le respect des seuils réglementaires de substance pouvant nuire à la santé. La culotte de protection de ces couches lavables est respirante et permet au bébé de garder une peau saine. Et l’effet « fesses au sec » peut être obtenu par utilisation de tissus hydrophobes.

 

Les couches lavables : aussi pratiques qu’économiques !

Jusqu'à la propreté (de 0 à 3 ans environ), un enfant est changé environ 5000 fois et cela coûte 1500 € en moyenne pour un bébé en couches jetables. Sinon, il faut compter une trentaine de couches lavables qui reviennent à 650 € en moyenne (doublure, culotte, lavage dont amortissement machine, lessive, eau et énergie compris) soit une économie de 850 €.

De plus, les couches lavables peuvent être réutilisées pour les petits frères et petites sœurs ou faire l’objet de cadeaux pour la naissance plutôt qu’une énième peluche. Enfin, si vous devez vous en débarrasser, elles peuvent être revendues (entre 50 et 70% de leur prix d’achat si elles sont en bon état).

Pour l’entretien, rien de plus facile, il suffit de les mettre en machine et de les faire sécher (avant de les laver, placez les dans un bac ou sac spécifiquement dédiés) :

Comment utiliser une couche lavable

En matière d’écologie, la couche lavable est imbattable !

Jusqu’à la propreté, et pour un seul enfant, les couches jetables représentent 5 arbres et 25 kg de plastique obtenus grâce à 67 kg de pétrole brut. Les 5000 couches utilisés, jetées aux ordures (soit 1 tonne de déchets) sont non recyclables pour la plupart et mettront plus de 200 ans pour se décomposer.

Les couches lavables utilisent 90 fois moins de matières renouvelables et 8,3 fois moins de matières non renouvelables pour être produites. Bien qu’il faille les laver, cette consommation d’eau est 2,3 fois moins importante que celle nécessaire à la production de cellulose des couches jetables.

Utiliser des couches lavables participe donc à une gestion durable de l’environnement et constitue une solution alternative sérieuse et efficace pour une consommation responsable.

 

La couche lavable, la claque mode chez les bébés

Les couches lavables fascinent les « accros » et par leurs matières et leur originalité intriguent ou émerveillent… Par leur diversité de motifs ou de couleurs, elles ne se cachent plus mais deviennent un accessoire de mode. En effet, avec elles, tout est possible, fini les traditionnelles couches blanches (qui restent tout de même une valeur sûre) ! Elles offrent de nombreuses possibilités comme les couches lavables Hamac (TE2) déclinées en 6 couleurs par la Fée dodo ! En plus, elles sont de fabrication française !

 

Pour résumer :

Tableau comparatif couches jetables/lavables

Et vous qu’en pensez vous ?

1 Commentaires | Posté dans News par Mélanie