?

Championne européenne de la fécondité, la France croule sous les couches ! L’ensemble des couches nos bébés produirait un million de tonnes de déchets par an ! Alors, pour celles et ceux qui ne peuvent se résoudre à laver les 3000 couches que consomme leur bébé par an, voici quelques amorces de solutions !!!

Un problème constipant !

Un bébé utiliserait près de 6.000 couches les deux premières années de sa vie. A elles-seules, les couches jetables représenteraient 9% de nos déchets ménagers ! C’est beaucoup !

Le problème est que les couches que l’on achète en supermarché sont
constituées de 20 à 30% de plastique et donc issues de la pétro-chimie. Elles ne sont pas biodégradables et ne peuvent pas être recyclées. « Une aberration écologique quand on sait qu'il faut 5,6 millions d'arbres et 476.000 tonnes de pétrole pour les produire », dixit l'Ademe (Agence de l'environnement et de la maîtrise de l'énergie). « Et qu'elles finissent enfouies dans des décharges ou incinérées ».

La perspective d’une solution !

Après deux ans de recherche et un investissement de 340 000 €, les ingénieurs de Suez Environnement, par sa filiale Sita, auraient trouvé le moyen de recycler les couches-culottes. La technique consiste à broyer les couches afin de séparer leurs différents composants. On récupère ensuite le plastique pour fabriquer d’autres plastiques et les matières fécales pour produire du biogaz et donc de l’électricité et de la chaleur ou du compost pour fertiliser les champs. 

Une belle trouvaille que l’on salut bien fort. Malheureusement, rien n’indique que le procédé 
« Happy Nappy » de Suez, qui pourra être industrialisé vers 2013, sera adopté par nos centrales de valorisation des déchets. Affaire à suivre …

En attendant, pour ceux et celles qui ne peuvent pas se résoudre à laver les 6000 couches souillées par leurs progénitures, 
il existe quelques alternatives à la couche jetable en « plastique » …

Les alternatives à la couche jetable « en plastique »

Il existe plusieurs marques de couches jetables dites « écolo » mais comme partout il s’agit de faire le tri. Certaines marques se targuent d’être constituées de 50 à 70% de produits naturels et biodégradables. Or, les couches traditionnelles ne sont pas non plus fabriquées à 100% à base de matières polluantes. L’effort est-il donc bien conséquent ou s'agit-il plus de marketing ?

Nous avons donc repéré et testé une
marques qui propose des couches 100% biodégradables de la couche à l’emballage. Bref, de quoi faire du bon compost ou des couches qui brûlent sans cracher des produits toxiques : 

- La marque 
Wiona. 17€99 pour 44 couches, c’est un peu plus cher que le marché mais elles sont aussi efficaces que des couches classique de Marque !

http://www.feedodo.com/index.php/achat-couche-ecologique.html